translate traduire

Spécial Week-End Couple

3 Nuits 174 €
  • Chambre 1 LIT Couple équipée d'une salle de Bain et de toilettes.
  • Du vendredi 12h au lundi midi.

Archives

Éditions Pierre R. Muzas

Call Ways ®
Marque déposée et exploitée par Pierre R. Muzas, Éditeur Digital de Magazines & Revues

Dossier : Maisons-Alfort, une ville qui agit pour la sécurité de ses habitants

Que ce soit dans les missions quotidiennes de proximité de la police municipale, par des actions de prévention et de sensibilisation menées auprès des plus jeunes ou par le renforcement des mesures en place, Maisons-Alfort agit pour continuer à être une ville toujours plus sûre pour ses habitants.

Se sentir en sécurité dans la ville où l’on habite, une aspiration légitime à laquelle a toujours veillé la Ville de Maisons-Alfort. Elle a ainsi renforcée au fil des ans ses actions dans l’ensemble des quartiers afin d’assurer un cadre vie tranquille pour tous les Maisonnais, et ce, bien que la sécurité soit une compétence qui relève avant tout de la responsabilité de l’Etat. Demeurant une priorité forte de la municipalité, les mesures de prévention et d’intervention vont être amplifiées, avec notamment la mise à disposition de nouveaux moyens.

La police municipale, garante de votre sécurité au quotidien

Intervenant exclusivement sur la commune, les policiers municipaux sont vos interlocuteurs privilégiés. Placés sous l’autorité du maire, ils assurent au quotidien des missions de proximité, qui prennent diverses formes : sensibilisation, prévention, régulation (lutte contre les incivilités…) et sanction en cas d’infraction.
La police municipale intervient ainsi pour prévenir les troubles à l’ordre public, veiller au respect des règles de circulation et de stationnement, encadrer les manifestations publiques, s’assurer du respect des arrêtés municipaux, lutter contre les véhicules ventouse et épaves (près de 400 retirés chaque année) et les dépôts sauvages, délivrer les permis de détention des chiens catégorisés, ou encore constater et relever les infractions (hygiène, troubles de voisinage, au code de la route…). La tradition de l’îlotage, qui permet une réelle action de proximité au sein de chaque quartier, va se poursuivre au cours de ce mandat. « Ces patrouilles effectuées à pied ou à vélo permettent d’être au plus près des habitants et des commerçants, de rassurer et d’échanger, de s’assurer que tout va bien tout en recueillant d’éventuelles informations ou demandes », précise le responsable de la police municipale. Pour mener à bien leurs missions, les policiers municipaux peuvent s’appuyer sur huit agents de surveillance de la voie publique (ASVP) – assermentés uniquement pour les infractions au stationnement et les missions de surveillance de la voie publique.

Le saviez-vous ?

Se doter d’une police municipale n’est pas une prérogative obligatoire pour une commune. A Maisons-Alfort, elle a été créée en 1989.

Des moyens d’action renforcés

Soucieuse de préserver la sécurité et la tranquillité des Maisonnais, la Ville s’est également dotée de moyens d’action supplémentaires. Depuis un peu plus d’an, les policiers municipaux sont équipés de caméras-piétons et d’un chien de patrouille, berger belge de type malinois, dans l’exercice de leurs missions quotidiennes. Au-delà du sentiment de sécurité renforcé par la présence d’un chien, à la fois dissuasive, bienveillante et vigilante, celle-ci permet également une médiation entre la population et les forces de l’ordre en favorisant leurs échanges. Appartenant à un policier municipal de la commune, ce chien de défense a suivi une formation spécifique qui lui permet d’accompagner les policiers municipaux sur le terrain. Les caméras-piétons permettent quant à elles de prévenir les incidents au cours des interventions, de constater des infractions et de poursuivre leurs auteurs par la collecte de preuves ainsi que la formation et la pédagogie des policiers. En parallèle, la Ville poursuit sa volonté de renforcer les effectifs actuels de la police municipale et des ASVP pour améliorer encore la sécurité.

Une étroite collaboration avec la police nationale

Dans un souci d’efficacité et de complémentarité, les polices nationale et municipale travaillent en étroite collaboration, notamment pour les missions d’îlotage, de prévention de la délinquance et de sécurité routière. A cet effet, la Ville a signé officiellement une convention de coordination avec les forces de sécurité de l’Etat. Celle-ci est venue formaliser et conforter la collaboration de longue date qui s’exerce entre les deux forces de police. Elle permet de définir de façon précise les missions qui incombent à chacune et d’assurer un travail de coopération concret, efficace et adapté aux différentes situations auxquelles les policiers peuvent être confrontés dans l’exercice de leurs fonctions. « Nous échangeons quotidiennement des informations avec la police nationale, par exemple sur les secteurs à prioriser pour les patrouilles de surveillance, explique le responsable de la police municipale. Nous intervenons également en appui sur diverses missions, notamment en lien avec les officiers de police judiciaire. »

La sécurité passe aussi par la prévention

Agir pour la tranquillité de tous, c’est aussi donner les clefs nécessaires à la jeune génération afin qu’elle puisse évoluer en toute sécurité. C’est pourquoi, la Ville de Maisons-Alfort mène depuis de nombreuses années des actions de prévention et de sensibilisation auprès des élèves maisonnais en partenariat avec le commissariat de Police, à l’image du permis piéton, de la prévention routière et depuis la rentrée scolaire, sur les dangers d’Internet et des réseaux sociaux dans le cadre du permis Internet. Celles-ci sont complétées en dehors de la classe par des actions de prévention de la délinquance, menées au sein des quartiers avec un réseau de partenaires institutionnels et associatifs de la ville. « La politique de prévention de la Ville passe également par la mise en place d’actions plus larges qui visent à favoriser l’inclusion sociale et professionnelle, à l’image de la lutte contre le décrochage scolaire », explique la responsable de l’Office Municipal de la Culture.
En parallèle, les bonnes pratiques en matière de sécurité sont rappelées à leurs aînés dans le cadre de divers ateliers proposés régulièrement par des associations maisonnaises en coopération avec la police nationale, à l’image des remises à niveau du code de la route ou des stands d’information et de sensibilisation aux vols à la fausse qualité organisés sur les marchés et au sein de la résidence Maryse Bastié.

Une ville plus sûre

Dans le cadre du projet de mandat 2020-2026, la Ville vient de lancer deux projets phares pour compléter les mesures de prévention et de sécurité déjà existantes. Elle va déployer la vidéoprotection dans tous les quartiers, les sept premières caméras venant ainsi d’être installées dans divers lieux stratégiques de la ville. Elles seront complétées jusqu’à fin 2023 par la pose de 68 caméras fixes reliées au futur centre de supervision urbain (CSU), pour un coût évalué à 2,3 millions d’euros. A cet effet, quatre agents formés spécifiquement à l’usage de la vidéoprotection ainsi qu’un chef de salle viendront renforcer les rangs de la police municipale, qui prendra par ailleurs possession de ses nouveaux locaux en 2023. De son côté, Maisons-Alfort Habitat a implanté près d’une vingtaine de caméras au pied de ses résidences aux Planètes et dans les quartiers des Juilliottes et Berlioz. A Liberté Vert de Maisons, un nouveau dispositif de vidéoprotection, qui sera opérationnel en juillet, est en cours d’installation au square Dufourmantelle par le bailleur Valophis. Il en va de même dans les tours Carnot par le bailleur Sequens.
En parallèle, le projet de construction d’un nouveau commissariat de Police, plus vaste et moderne, a reçu en janvier l’accord définitif de l’Etat. Il résulte de la mobilisation soutenue du député, d’Olivier Capitanio, 1er maire-adjoint et président du Conseil départemental et de notre maire, Marie-France Parrain qui ont œuvré conjointement pour sa concrétisation.
La construction du nouveau commissariat – sur une parcelle située en face de l’actuel bâtiment, avenue de la République – s’accompagne également d’un projet global d’aménagement urbain qui prendra la forme d’un programme de logements collectifs réalisé sur le site de l’ancien commissariat. A noter que ce nouveau projet n’aura aucune incidence financière sur le budget de la Ville grâce à un montage financier innovant : la charge sera ainsi entièrement supportée par le constructeur.

Parmi les nouveaux moyens dont bénéficie la police municipale, des caméras-piétons et une brigade cynophile.
La police municipale est l’interlocuteur privilégié des Maisonnais, par les missions de proximité qu’elle assure au quotidien.
Le permis piéton, animé par les policiers du commissariat, enseigne aux élèves de CE2 les règles de sécurité essentielles du piéton.
Les sept premières caméras viennent d'être posées sur le parvis de la gare du Centre-ville, avenue de la Liberté, en face de la future gare du Grand Paris Express, avenue du Général Leclerc – métro Stade, avenue Gambetta au niveau du marché Charentonneau et au niveau du métro des Juilliottes.

Opération tranquillité vacances, baignade… assurez-vous un été paisible

Face au risque de cambriolage, bénéficier d’une surveillance de son domicile en son absence s’avère rassurant. Créée à cet effet, l’opération tranquillité vacances est un dispositif entièrement gratuit, assuré par la police nationale lors de leurs patrouilles quotidiennes. Vous serez alors prévenu en cas d’anomalie (effractions, tentatives d’effractions, cambriolages). Tout Maisonnais peut ainsi en faire la demande pour une absence d’au minimum trois jours, exclusion faite du jour de départ et de retour. A noter également que sur demande, un diagnostic de sécurité de votre domicile peut être réalisé par des policiers afin de prévenir les cambriolages.
Enfin, nous vous rappelons que la baignade est formellement interdite dans la Marne pour des raisons sanitaires et de sécurité. Noyades, chutes mortelles, hydrocution ou encore contamination par des maladies, les risques encourus sont bien réels et appellent à la vigilance la plus stricte. L’interdiction de se baigner dans la Marne n’est pas faite pour entraver nos libertés, elle est faite pour nous protéger.

L’article Dossier : Maisons-Alfort, une ville qui agit pour la sécurité de ses habitants est apparu en premier sur Maisons-Alfort.