translate traduire

Spécial Week-End Couple

3 Nuits 174 €
  • Chambre 1 LIT Couple équipée d'une salle de Bain et de toilettes.
  • Du vendredi 12h au lundi midi.

Archives

Éditions Pierre R. Muzas

Call Ways ®
Marque déposée et exploitée par Pierre R. Muzas, Éditeur Digital de Magazines & Revues

Le Contrat d’Engagement Jeune, nouveau tremplin vers l’emploi

Lancé le 1er mars 2022, le Contrat d’Engagement Jeune (CEJ) s’adresse aux jeunes de 16 à 25 ans sans emploi ni formation et vise à les aider à définir leur projet professionnel et à trouver un emploi via un accompagnement renforcé et personnalisé. Explications.

Le Contrat d’Engagement Jeune, qu’est-ce que c’est ?

Le Contrat d’Engagement Jeune prend la forme d’un accompagnement personnalisé de 6 à 12 mois (pouvant aller jusqu’à 18 mois) avec pour objectif de trouver une formation ou un emploi pérenne. « Ce dispositif est ouvert à plus de jeunes que celui qu’il remplace, la Garantie Jeunes, car il est copiloté par la Mission Locale et Pôle emploi. Il est aussi plus intensif et exigeant », explique la directrice de la Mission Locale Intercommunale. En effet, comme son nom l’indique, il s’agit d’un contrat signé entre le jeune et la structure qui l’accompagne, la Mission Locale ou Pôle emploi.
Concrètement, le jeune s’engage à effectuer 15h à 20h par semaine d’activités durant toute la durée du contrat et à être assidu et motivé. Sous conditions de revenus et de respect de ces engagements, une allocation pouvant atteindre 500 euros par mois lui est également attribuée. Autre point non négligeable, « le jeune bénéficie d’un référent unique qui le suit tout au long de son parcours », poursuit la directrice.

Qui peut en bénéficier ?

Le CEJ s’adresse aux jeunes de 16 à 25 ans et aux moins de 30 ans en situation de handicap qui sont sans formation ni emploi – ou qui rencontrent des difficultés d’accès à un emploi durable, ne suivent pas d’études et ressentent le besoin de se faire aider afin de définir leur projet professionnel.
À noter qu’un jeune qui travaille quelques heures par semaine peut en bénéficier tant qu’il est en mesure de suivre l’accompagnement intensif qui lui sera proposé.

Concrètement, comment ça marche ?

Selon son profil et ses besoins, le jeune est accueilli à la Mission Locale ou à Pôle emploi, les deux structures mutualisant par ailleurs les services qu’elles proposent (ateliers, offres d’emploi…). Durant son engagement, le jeune va suivre des ateliers collectifs comme « entrainement à des entretiens d’embauche », ou encore avec des comédiens pour prendre confiance en soi. En parallèle, il aura des entretiens réguliers individuels avec son conseiller, des stages en entreprise, des solutions adaptées à son projet (formations, prépa apprentissage, service civique…), le tout correspondant à ses 15h à 20h d’activités par semaine. « L’une des grandes nouveautés, c’est une application dédiée, qui permet au jeune et à son conseiller d’échanger, de donner un programme d’activités ou de fixer les rendez-vous à venir, détaille la directrice de la Mission Locale. Elle permet également au conseiller de voir où en est la progression du jeune. »

Et à Maisons-Alfort ?

Le dispositif a été présenté officiellement le 29 mars dernier, en présence du maire de Saint-Maurice, Igor Semo, et des conseillers municipaux de Charenton et Saint-Maurice Pierre Miroudot et Thibault Vitry. « Au total, 130 jeunes bénéficieront du CEJ en 2022 au titre de la Mission Locale et plus de 150 avec Pôle emploi », affirme la directrice de la Mission Locale. À titre indicatif, 113 jeunes ont bénéficié de la Garantie Jeunes en 2021, dont plus de la moitié a trouvé un emploi pérenne ou une alternance à l’issue de sa sortie du dispositif. Vous souhaitez bénéficier du Contrat d’Engagement Jeune ? Prenez contact avec votre conseiller de la Mission Locale !
Et si vous n’êtes pas encore inscrit au sein de la structure, prenez rendez-vous par téléphone au 01.43.96.20.39 ou remplissez le formulaire de préinscription accessible sur mlma94.org.

L’article Le Contrat d’Engagement Jeune, nouveau tremplin vers l’emploi est apparu en premier sur Maisons-Alfort.