translate traduire

Spécial Week-End Couple

3 Nuits 174 €
  • Chambre 1 LIT Couple équipée d'une salle de Bain et de toilettes.
  • Du vendredi 12h au lundi midi.

Archives

Éditions Pierre R. Muzas

Call Ways ®
Marque déposée et exploitée par Pierre R. Muzas, Éditeur Digital de Magazines & Revues

Maisons-Alfort sur le podium des villes bien gérées

Chaque année, la publication par le Ministère des Comptes Publics des données budgétaires et financières des 36 communes de plus de 50.000 habitants de la Métropole du Grand Paris permet d’informer les Maisonnais sur la situation financière de la Ville de Maisons-Alfort. Ainsi, pour 2021, la Ville de Maisons-Alfort continue de figurer sur le podium des villes bien gérées en matière de maîtrise de ses dépenses de fonctionnement et de son niveau d’endettement par habitant au regard des autres villes comparables de la Métropole du Grand Paris.

Cette gestion saine et équilibrée a ainsi permis à la Ville de faire face, jusqu’à maintenant, aux difficultés budgétaires subies par les collectivités locales du fait de la baisse constante des dotations, de la reprise d’une forte inflation et de l’augmentation significative des prix de l’énergie, et ce tout en continuant d’investir et de proposer des services publics de qualité aux Maisonnaises et aux Maisonnais.

Cette gestion financière précautionneuse de l’argent public qui caractérise notre Ville depuis de nombreuses années sera poursuivie afin de dégager les marges de manœuvre nécessaires à la réalisation des engagements pris par la Municipalité en mars 2020.

Des dépenses de fonctionnement maîtrisées

Les dépenses de fonctionnement à Maisons-Alfort sont les plus faibles parmi les 36 communes de plus de 50.000 habitants de la Métropole du Grand Paris. Elles s’élèvent à 1.082 euros par habitant soit 41% de moins par rapport à la moyenne des villes comparables de la Métropole du Grand Paris (1.846 euros par habitant).

Dépenses de fonctionnement des 36 communes de plus de 50 000 habitants de la Métropole du Grand Paris (en euros par habitant)

Un endettement communal faible

Sur la période 2005-2021, l’endettement de notre Ville a baissé de plus de 60%, soit une réduction de 33 M€. Au 1er janvier 2022, l’endettement de la ville est désormais sensiblement inférieur à 400 euros par habitant avec 392 euros. Maisons-Alfort est ainsi la commune de plus de 50.000 habitants la moins endettée du Val-de-Marne et la 2ème ville la moins endettée de la Métropole du Grand Paris avec une dette par habitant inférieure de 77% à la moyenne des villes comparables (1.716 euros par habitant).

Endettement des 36 communes de plus de 50 000 habitants de la Métropole du Grand Paris (en euros par habitant)

Une pression fiscale sur les familles faible

La faible pression fiscale appliquée aux familles maisonnaises n’est rendue possible que par une gestion responsable et maîtrisée de l’argent public. Ainsi, Maisons-Alfort applique la pression fiscale la plus faible du département du Val-de-Marne parmi les villes de plus de 50.000 habitants (0,83).

Pression fiscale sur les ménages pour les 47 communes du Val-de-Marne (données 2021)

Le point sur les impôts locaux

La taxe d’habitation

Depuis 2021, le taux d’imposition de la taxe d’habitation est gelé dans le cadre de sa suppression totale prévue pour les résidences principales en 2023. Les ménages encore imposables à cet impôt en 2022 bénéficient d’une réduction de 65% du montant payé en 2020. En 2023, la taxe d’habitation ne concernera plus que les seules résidences secondaires.

La taxe foncière bâtie

La Ville n’a pas augmenté en 2022 le taux communal de taxe foncière bâtie qui reste fixé à 27,52% comme en 2021. Les bases d’imposition évoluent, comme chaque année, d’un coefficient de revalorisation forfaitaire fixé par l’État en fonction de l’inflation. Cette revalorisation est égale à +3,4% en 2022 pour tous les logements.

Rénovation thermique : exonération fiscale pour les propriétaires

Afin de soutenir financièrement les propriétaires ayant réalisé des dépenses importantes de rénovation thermique de leur logement, la Ville vient de mettre en place une exonération de taxe foncière bâtie de 50% sur une durée de 3 ans pour les logements achevés avant le 1er janvier 1989. Cette exonération qui s’appliquera à compter de la taxe foncière bâtie de l’année 2023 est à demander directement, avant le 1er janvier 2023, par les propriétaires concernés auprès du centre des impôts foncier – 1 place du Général Billotte 94000 Créteil, tél : 01.43.99.36.36 et mail : cdif.creteil@dgfip.finances.gouv.fr – seul service compétent pour instruire les demandes. Cette demande doit être sur papier libre et accompagnée des éléments justifiant de la nature des travaux et du montant des dépenses réalisées.

L’article Maisons-Alfort sur le podium des villes bien gérées est apparu en premier sur Maisons-Alfort.