translate traduire

Spécial Week-End Couple

3 Nuits 174 €
  • Chambre 1 LIT Couple équipée d'une salle de Bain et de toilettes.
  • Du vendredi 12h au lundi midi.

Archives

Éditions Pierre R. Muzas

Call Ways ®
Marque déposée et exploitée par Pierre R. Muzas, Éditeur Digital de Magazines & Revues

Semaine Olympique et Paralympique : un pas de plus vers la mise en valeur du sport à Maisons-Alfort !

Dans le cadre de sa labellisation Terre de Jeux 2024, la Ville a organisé, du 24 au 28 janvier, la Semaine Olympique et Paralympique (SOP) à destination des enfants scolarisés à Maisons-Alfort. Au total, près de 2 600 élèves des 12 écoles élémentaires de la Ville et du collège Jules Ferry ont eu l’occasion de participer à une série d’ateliers sportifs mettant en lumière certaines disciplines olympiques et paralympiques.

Les jeunes Maisonnais à la découverte des sports olympiques et paralympiques

Tir à l’arc sur chaise, cécifoot, lancer de poids ou encore volleyball assis… Les écoliers maisonnais ont pu s’essayer à de nombreuses pratiques sportives au cours d’ateliers d’une dizaine de minutes. Les élèves ont ainsi découvert certains sports moins connus du grand public tout en se mettant à la place de personnes en situation de handicap. L’occasion pour eux de développer leurs sens et leur esprit d’équipe, car la pratique d’un sport les yeux bandés ou assis implique de nouvelles difficultés auxquelles il est nécessaire de s’adapter.
Cette semaine s’est inscrite dans une démarche éducative globale puisque les élèves ont étudié les Jeux olympiques et paralympiques ainsi que les sports représentés au cours de ces événements sportifs avant de les mettre en pratique. « Nous avons préparé cette semaine en classe en présentant aux enfants l’ensemble des disciplines qu’ils allaient pratiquer ainsi que l’histoire et les valeurs des Jeux olympiques et paralympiques » précise l’une des enseignantes.

Les élèves apprennent à fonctionner en équipe pour effectuer ce parcours d’obstacles à l’aveugle.

Une semaine riche en rencontres sportives

Coralie Hayme, actuelle championne du monde Juniors en individuelle et par équipes de judo et Dimitri Dragin, champion de France Junior et Senior de judo et entraîneur du Pôle Espoirs de l’Île-de-France, sont venus à la rencontre des écoliers tout au long de cette semaine. Après avoir assisté aux ateliers, ils ont répondu aux questions des jeunes Maisonnais, particulièrement curieux d’en apprendre plus sur leurs parcours respectifs. Les sportifs ont ainsi pu partager leur expérience ainsi que les valeurs du sport et même effectuer des démonstrations avec les enfants. Quel entraînement les sportifs professionnels suivent, à quel âge ont-ils commencé leur activité, combien de médailles ont-ils obtenues… De nombreuses questions ont été posées pour mieux comprendre le parcours d’un sportif professionnel, et qui sait… peut-être susciter des vocations !

Du sport à l’école… mais aussi durant les vacances !

Dans le cadre de la labellisation Terre de Jeux 2024, le projet « Sports Loisirs Quartiers » s’est doté d’un nouvel atelier : des olympiades centrées sur les jeux paralympiques. Les enfants ont ainsi pu profiter de leurs vacances pour découvrir un peu plus ces sports parfois méconnus.

Trois questions à Dimitri Dragin, judoka professionnel et entraîneur du Groupe Élite « filles » du JCMA.

Fort de votre expérience en tant que judoka professionnel, pourquoi était-il important pour vous d’être présent lors de cette semaine olympique et paralympique ?

Ma première ambition est de transmettre l’envie de pratiquer un sport et d’accompagner les enfants dans la découverte de nouvelles disciplines, notamment paralympiques. J’avais également envie de montrer qu’avec du travail, il est possible de faire de sa passion un métier : j’ai commencé à pratiquer le judo à leur âge et j’ai persévéré afin de devenir athlète professionnel.

Vous êtes entraîneur du Pôle Espoir d’Île-de-France, quelles valeurs souhaitez-vous transmettre à vos élèves ?

Tout d’abord, je leur apprends à prendre du plaisir à pratiquer leur activité. Il est essentiel qu’ils comprennent que s’ils s’adonnent à un sport, c’est avant tout pour eux. La pratique d’une discipline au niveau professionnel implique également beaucoup de rigueur, notamment pour se préparer à monter les échelons et développer les aspects techniques du sport en question. En définitive, je cherche à leur montrer le chemin de la réussite dans le plaisir.

Et comment vous y prenez-vous ?

C’est avant tout dans la manière dont on pratique un sport que ces valeurs se transmettent. Ce sont des vertus qui leur seront utiles dans la vie quotidienne. Ils les auraient apprises au fil du temps mais en pratiquant un sport à un tel niveau, ils les acquièrent plus rapidement et gagnent en autonomie. Au-delà du sport, ces valeurs qu’ils intègrent leur sont utiles dans une large variété de domaines.

Dimitri Dragin répond aux nombreuses questions des enfants au côté de Bruno Bordier, maire-adjoint au Sport.

L’article Semaine Olympique et Paralympique : un pas de plus vers la mise en valeur du sport à Maisons-Alfort ! est apparu en premier sur Maisons-Alfort.